crabcake.ch
Deutsch Français





Choisir son réchaud de camping

Traversée du Canada à vélo

La Colombie Britannique nous à permis d'apprécier des forêts de sapins à perte de vue, des rivières et des lacs partout. Les prairies sont sèches et au début peu variées (uniquement maïs et blé). Après, des marais, des pâturages et d'autres cultures rendent les paysages plus diversifiés. Nous avons vraiment adoré Chicago. La remontée de Chicago à Québec est splendide toujours proche de l'eau.

Itinéraire

Vancouver - Coldspring - Fauquier – Fernie - Fort MacLeod – Medecine Hat – Minot – Minneapolis – Madison – Chicago – Buffalo – Toronto – Montréal - Québec

Colombie Britannique

C'est beau, c'est vert, il y a de l'eau partout, les gens sont sympa, la route fait des centaines de kilomètre de détour pour ne pas trop monter, l'eau du robinet est délicieuse et nous n'avons pas vu d'ours... Routes
Nous avons essayé le transcanada trail, mais après quelques heures et avoir parlé à des cyclistes, nous avons compris qu'il n'était pas pour nous. Il n'est absolument pas direct et pas toujours adapté aux vélos. Peu de routes traversent la Colombie Britannique et si on les prends durant les week-ends où les vacances, il y a du trafic. De peur du trafic, nous ne sommes pas allé en haut vers Banff et Jasper mais resté au sud. La route jusqu'en haut de la vallée d'Okanogan a été chargée mais après, ça a été le bonheur parfait jusqu'au dernier col descendant sur les Prairies.

Camping
Il y a pas mal de campings mais durant les vacances , ils ont été souvent 'full'. Si les ours ne vous font pas peur, dormir n'importe où est idéal. Il y a de l'eau partout pour se laver et boire. Surtout que souvent, les campings ne disposent pas de douche ou d'eau potable et sont assez cher... Nous avions des pastilles pour laver l'eau et nous étions content de les avoir.

Climat
Il a fait très très chaud lorsque nous y étions. La région est connue pour cela... Nous n'avons pas eut de pluie et souvent de bons vents (ouest - est).

Prairies

Il n'y a aucune piste cyclable et par ailleurs aucun cycliste. Les gens ne sont pas particulièrement bavard, les villages très éloignés les uns des autres, les bikes shop rare voir introuvable et l'eau du robinet assez mauvaise. Malgré cela et avec un bon vent, traverser cette région à été pour moi agréable. C'est clair que si j'avais deux semaines de vacances, je ne les passerai pas ici, mais dans notre cas c'était bien. Routes
Nous avons pris les routes destinées aux voitures car il n'y a pas de piste cyclable. Nous avons souvent pris des petites routes mais parfois aussi l'autoroute. La plupart du temps soit les routes étaient peu fréquentées soit immenses avec de très larges bandes d'arrêt d'urgence. Dans tous les cas, les automoobilistes étaient agréable. Il n'y a eut aucun problème et nous étions tranquille. Le seul problème à été dans le Dakota du nord. Un boom pétrolier à mis la région en ébullition et les routes n'étaient pas encore adaptées. Mais nous sommes content d'avoir vu cela...

Camping
Il y a beaucoup de places où poser une tente et souvent pour pas cher du tout. C'est parfois gratuit et parfois uniquement un terrain vague sans eau ni toilettes. C'est donc utile de se laver un peu à la dernière station service avant le camping. Il faut aller demander des cartes gratuites dans les offices du tourisme. Elles décrivent où sont les emplacements possible.

Climat
Il a également fait très très chaud. Quelques orages splendide mais peu. Nous avions des manches pour se protéger du soleil et nous étions content de les avoir.

Mineapolis – Toronto

Nous avons retrouvé le Mississippi, pris d'immenses pistes cyclables sur d'anciennes voies ferrées, traversé Chicago presque sans peine et croisé des Amish avant de manger une poutine. Routes
Il y avait beaucoup de pistes cyclables et Chicago a été assez facile. Il faut essayé de trouver ces pistes car elles sont splendide.

Camping
Il y en a beaucoup et par cher au USA le long des chemins vélo. Ils étaient à notre goût trop cher au Canada et nous avons planté notre tente un peu n'importe ou sans problème.

Climat
Une fois de plus il y fait chaud., bien plus que ce que nous avions imaginé. L'eau des lacs à été agréable tout le long.

Toronto – Québec

Nous n'étions pas ravis de reparler français, mais nous avons eut beaucoup de plaisir à le faire avec des gens adorable. Les chemins bien balisés se suivent sans problème et la nourriture est meilleure. Enfin de bonne boulangeries ! Routes
Les routes étaient bien et souvent uniquement réservées aux vélos. Par contre, je ne sais pas si c'est le tempérament francophone au volant, mais ce n'était pas le paradis. Nous avons entendu plus de klaxons et de pneus crisser que tout notre voyage.

Camping
C'était à notre goût trop cher et nous avons mis notre tente un peu partout sans problème...

Climat
En septembre, il a fait très bon, même chaud et parfois froid et humide mais jamais gelé. Nous avons tout de même du acheter des couvres chaussures et des gants pour ne pas trop souffrir.